Selon Kroll Ontrack, spécialiste de la récupération de données, les pertes de données informatiques stockées sur un disque dur n’ont cessé d’augmenter, en grande partie suite à une défaillance matérielle.

Sur les plus de mille clients de la société, qui ont tous eu recours à leurs services pour retrouver des données importantes sur un disque endommagé, les deux tiers ont subi une panne matérielle du disque dur, à confronter à un seul tiers en 2010.
14% des interrogés indiquent que la perte de données était due à une erreur humaine ou à une mauvaise manipulation.
La faute logicielle n’est responsable d’erreur que dans 6% des cas recensés.
La panne de courant électrique est à l’origine de 3% des pannes, l’onduleur est donc une bonne parade à cela.

Si les trois quarts des pannes concernent un disque dur de PC fixe ou portable, il reste des problèmes de stockage sur les serveurs, généralement protégés par de la redondance de disques (RAID).

Pas de composants mécaniques dans les SSD mais quand même 15% des pannes traitées alors que la proportion des ventes de HDD / SSD est largement en faveur du premier.

Quelles solutions pour éviter la perte de données ?

Pas de méthode miracle pour éviter la panne physique d’un disque dur mais des précautions : sauvegarde et redondance sont les seules solutions pour ne pas perdre tous ses fichiers.

La perte de données peut être fatale pour la survie d’une entreprise, surtout celles qui fonctionnent principalement sur ordinateur.